13 juillet 2008

Les présidentiables en 2012 selon Google

Le côté "femme politique" d'Íngrid Bétancourt a été un peu passé sous silence par la presse après sa libération, traitée plutôt sous l'angle de l'émotion, ou de la récupération politique extérieure. Seuls quelques rares articles (ici, ou ) évoquent les projets d'Íngrid qui depuis 1990 suivait une carrière politique en Colombie. Et en France ? Cette idée a déjà fait surface sur la toile en divers endroits (rien vu sur la blogosphère en tout cas).
A quel point ces rumeurs sont-elles significatives ? Regardons ce que donnent les requêtes "X candidat(e) en 2012" et "X en 2012" sur Google :

Possibles candidats aux présidentielles de 2012 selon GoogleAttention, comme toujours avec les "Google numbers", les résultats sont à prendre avec des pincettes. Toutefois, le premier souci qui est celui de la polysémie des expressions recherchées est plutôt bien réglé par le "en 2012". Il précise le contexte des élections présidentielles est correct, et permet par exemple d'assurer que "Royal" signifie bien "Ségolène Royal" (ce qui est rarement garanti dans les recherches Google de ce genre). Je ne vous assure pas de la pertinence de rechercher cette expression en décembre 2011, mais pour l'instant, les résultats trouvés concernent presque tous le sujet. Petit problème aussi, différencier père et fille chez les Le Pen : la variation entre "candidate" et "candidat" permet de donner des indications sur les scores des deux.

Comme souvent je vous laisse analyser le graphique et sa pertinence. A propos de l'échelle verticale, il était impossible pour des questions de lisibilité de garder les chiffres bruts (sinon ça aurait été Nicolas Sarkozy contre le reste du monde), j'ai donc "passé les chiffres au log". Pour n1 réponses à "X candidat en 2012" et n2 réponses à "X en 2012", X obtient donc un score de log(n1+n2+1), le "+1" étant destiné à ce Marie-George Buffet présente dans cette liste pour sa candidature aux précédentes présidentielles n'ait pas un score infiniment négatif.

N'hésitez pas à me suggérer d'autres noms de possibles candidats aux présidentielles 2012, voire d'autres expressions à rechercher pour tous. Pour lancer l'ensemble des recherches sur Google automatiquement, vous pouvez bien sûr utiliser FuryPopularity avec ce fichier d'expressions. Le fichier tableur qui en résulte et le graphique ci-dessus seront probablement mis à jour au cours des prochains mois (tant que les deux expressions sembleront pertinentes) pour constituer un baromètre des présidentiables.

4 commentaires:

Jok a dit…

Et le Nouveau Centre alors?
J'ai fait un rapide test avec Morin, c'est pas glorieux. Quelle est l'utilité de créer un parti politique présent avec un groupe dans l'hémicycle... si on ne présente pas de candidat aux élections "majeure" ?
Encore une idée brillante de votre part, qui permet d'ajouter un élément d'analyse a notre petite planète politique.

Philippe a dit…

Bien vu, merci ! J'ai mis à jour ;).

Nicolas Voisin a dit…

tu devrais y ajouter Peillon... une intuition ;-)

Philippe a dit…

Merci Nicolas ! Je l'ai ajouté ainsi que quelques autres à la liste de ceux que je suis en attendant un décollage sans toutefois les mentionner dans le graphique.