7 avril 2009

Candidats en 2012 : courbes Google et revue de presse

Depuis juillet dernier, je suis régulièrement la progression de plusieurs candidats potentiels aux présidentielles de 2012 d'après Google (ma liste initiale s'est complétée avec les "candidats possibles" listés sur le site d'Alain Mourguy). Les "nombres Google" sont peu généralement peu fiables, mais un suivi régulier permet malgré tout d'identifier quelques tendances. Voici les courbes récupérées pour quelques figures majeures à gauche et à droite, où l'on peut remarquer le pic récent de Villepin qui refait parler de lui :

Certains pics semblent correspondre à du bruit (ou des secousses annonciatrices ?), mais la plupart des variations significatives des courbes peuvent être mises en relation avec l'actualité de ces diverses personnalités politiques et leurs interventions médiatiques, ou des articles sur leur possible candidature en 2012 (certaines ne sont pas dans les graphiques ci-dessus mais apparaissent dans mes données) :
Cette mini-revue de presse s'ajoute à celle, plus fournie, du site presidentielle2012.net. En fait, elle la complète, en y ajoutant des éléments, notamment des vidéos ou des articles publiés seulement sur internet (vidéos Dailymotion, articles de blogs ou du Post...). De plus, elle précise le type de lien avec une possible candidature en 2012 : question quand l'intéressé n'y répond pas clairement, possibilité s'il se déclare intéressé, contexte s'il est seulement pressenti par les observateurs, ou canular si c'est dans un cadre humoristique. Et surtout, elle ne représente que les informations qui ont eu un effet sur le web assez fort pour être détecté par Google.

Et pour ceux qui s'intéressent déjà à 2017, quelques ambitions se dessinent, et les courbes commencent aussi à se construire...

4 commentaires:

alain a dit…

Bjr

cherchez sur google :

candidats 2012 !

si vous ne me trouvez pas ...."afflelou" a encore de l'avenir !

cordialement

MOURGUY candidat 2012 UDG MOURGUY

Philippe a dit…

Merci pour cette suggestion. En fait je le fais déjà depuis le 17 avril, m'étant rendu compte qu'effectivement certaines de ces requêtes avaient des résultats. Toutefois, je préfère ne pas les inclure pour l'instant, elles reflètent en effet un certain engagement partisan, là où "[candidat] en 2012" ou "[candidat] candidat en 2012" permettent plutôt de renvoyer des pages contenant des avis ou des interrogations. Je préfère donc enregistrer un ressenti général du Net par rapport à certaines candidatures, que mesurer le bruit des supporters.

UDG a dit…

Certes mais si on ne m'aide pas je ne passerai jamais les barrages des médias si on ne parle que de ceux qui sont la depuis des années...
---

De besancenot ( gendre de .... krivine ! c'est pas une tare mais ça facilite les entrées dans les médias non ? )le pen en passant par de villiers delanoe seégolène royal aubry sarkozy bachelot fillon valls peillon cohn-bendit
mélenchon etc..
---

la classe politique bien établie, bien dans ses "baskets"...
---

cordialement alain mourguy UDG
---

union des gens de la 'vraie société civile" pas celle du CAC40>...
---

www.udg.fr ou www.l-elysee.fr

---

Anonyme a dit…

Jacques Cheminade de nouveau candidat l'élection présidentielle

(AFP) – Il y a 4 heures

PARIS — Jacques Cheminade, homme politique indépendant pourfendeur de l'"oligarchie financière" au pouvoir, se lance dans la course pour l'élection présidentielle de 2012, a-t-il annoncé samedi dans un communiqué.

Ce ancien haut fonctionnaire de 68 ans avait recueilli 0,28% des voix au premier tour de la présidentielle de 1995.

Il avait de nouveau tenté de concourir en 2002 et 2007, mais n'avait pas obtenu les 500 parrainages d'élus nécessaires pour être candidat.

A la tête du mouvement "Solidarité et Progrès", M. Cheminade se revendique "des hommes politiques de caractère, comme le général de Gaulle, Pierre Mendès-France ou Jean Jaurès", selon un porte-parole, précisant qu'un site internet va relayer sa nouvelle campagne.

"On ne peut accepter cette Europe qui renfloue les banques et égorge les peuples", dit notamment ce diplômé de l'Ena et de HEC pour justifier sa candidature

"Face à la tragique défaillance des responsables politiques et à l'aveuglement autodestructeur des extrêmes, Jacques Cheminade entend contribuer dès maintenant à un sursaut en défendant une politique de justice sociale et de progrès économique", ajoute-t-il.

www.cheminade-le-sursaut.org